Le village s'est recueilli une fois de plus pour le Vendredi Saint

Sa procession de la Sanch, de nuit

Rythmée par les tambours et la cloche

 

Mais cette année, le trajet avait changé

Il passait devant la boutique de Cousine... Mané

 

Alors... reposoir, pas reposoir ?

Mais surtout... garder les traditions...

Ces pénitents ont 600 ans et ils accompagnaient les condamnés à mort au gibet sur le Pla de las Forques

 

Reposoir...

 

2016 03 La Sanch

 

A défaut de posséder de belles statues, Cousine et moi avons cherché dans nos fonds de tiroirs et de placards, les objets de nos parents et grands-parents

Une belle nappe brodée

Des chandeliers

 

2016 03 La Sanch1

 

Une peinture de Mané et des icones

 

2016 03 La Sanch3

 

Les vieux missels, à peine moisis, ouverts au Vendredi Saint

Une collection d'images des communions de nos ancêtres

 

2016 03 La Sanch2

 

Quelques chapelets et des fleurs

 

2016 03 La Sanch4

 

Et les amies, venues jeter un oeil sur les reposoirs, découvrent la petite boutique à côté où deux jeunes s'affairent dans les peintures et la pose du revêtement de sol, histoire d'ouvrir très vite...

En un tour de rue, de boutiques et de voisines, elles rafflent un drap par ci, un chapelet par là, quelques branchages, un cep de vigne, une vierge et improvisent un reposoir en deux temps trois mouvements

 

2016 03 La Sanch5

 

Les reposoirs de la rue Pasteur

Celui de Mme M., de "Chambres n°20" et de "Jouvences"

 

2016 03 La Sanch6

 

Celui de Dadou...

 

2016 03 La Sanch7

 

Celui de la Céramiste

 

2016 03 La Sanch8

 

Et de la Peintre biblique

 

2016 03 La Sanch9

 

En fait, de nouveaux et beaux présentoirs sur le nouveau chemin... et plus beaucoup par ailleurs

 

Le village s'endormira sur cette note bien noire...

Il attendra le retour des cloches, dimanche